Après le scandale Lactalis, l'État doit réinvestir et garantir les contrôles !

Le scandale du lait infantile contaminé produit par Lactalis et vendu par toutes les enseignes commerciales a choqué l'opinion publique.

Ce n'est pourtant pas le premier problème dans l'agro-alimentaire, et ce ne sera malheureusement pas le dernier si les mesures nécessaires ne sont pas prises.

Si le risque zéro n'existe pas, il est néanmoins essentiel pour la sécurité et la santé publique que les pouvoirs publics mettent tout en œuvre pour le réduire au maximum. Cela nécessite un retour à une politique de contrôles indépendants, impartiaux, fréquents et cohérents. Tout le monde en convient... mais seulement en période de crise ou scandale.

LIRE LA SUITE

Mise en avant: 
Rubriques Snuitam: