Transfert du FEAMP aux régions

Contrairement aux annonces faites précédemment, le secrétaire d'Etat chargé des transports, de la mer et de la pêche annonce un désengagemen de l'Etat avec délégation par suvention globale aux régions, dans un courrier du 14 janvier 2015 adressé au président de la région Aquitaine, président de l'association des régions (ARF). Le SNUITAM exige un examen des conséquences sur les DIRM et DDTM et leurs agents.

----------------------------------

Extrait de la déclaration CGT-FSU au CT ministériel du 29 janvier 2015

Notre comité technique a abordé au mois de mai dernier, à notre demande, le transfert de gestion du FEAMP aux régions. Il nous avait été répondu que cette décentralisation partielle ne conduirait pas à une remise en cause des missions des agents, notamment des DIRM. Ces propos rassurants sont contredits par un courrier du secrétaire d'Etat aux transports au président du conseil régional d'Aquitaine, président de l'ARF. L'Etat se désengagerait en attribuant aux régions une dotation globale sous la seule réserve qu'elle s'inscrive dans « un programme opérationnel et une stratégie d'intervention uniques ».
Cette information n'a, évidemment, pas été transmise aux organisations syndicales et les agents s'inquiètent une fois de plus pour leur avenir tout en s'interrogeant sur la confiance à accorder aux déclarations faites dans cette enceinte
.
 

 

Domaine: 
Rubriques Syndicales: